Jet 1 : UNE SLAMEUSE CONGOLAISE AU TCHAD…

//Jet 1 : UNE SLAMEUSE CONGOLAISE AU TCHAD…

Jet 1 : UNE SLAMEUSE CONGOLAISE AU TCHAD…

08h00, avec les yeux d’un nouveau né, je quitte la terre de mes ancêtres, pour une cité qui habite mes nuits depuis plus d’une année. Contrée d’une slam’sœur, Epiphanie, qui depuis m’est devenue très chère, et de Djemi. Impatience dans le ventre et enthousiasme dans les mains…C’est ce soir que je verrai Ndjamena. Quelle joie quand le Slam, ton Art, t’emmène ça et là te faisant déposer des vers au tarmac des vies qui se frôlent à la tienne! Des univers qui se frottent à ton univers à toi. Surprise, nous sommes dans le même vol que Madame Koussiama, une dame pleine de bravoure pour qui j’ai de l’admiration et beaucoup de respect.

D’abord, transite au Togo à Lomé. Instant balade le temps de l’attente. Épuisée mais le cœur pressé d’envie de découvrir cette ville dans toute sa splendeur ainsi que dans toute sa poésie, je m’offre le temps d’admirer les passagers et les habitants de ma ville de transite. Je marche le corps perdu entre ces tissus, ces bijoux, ces cauris et autres trésors de l’artisanat Togolais. Je saisie aussitôt la place qu’occupe l’artisanat dans ce pays à travers ces expositions dans l’enceinte même de l’aéroport. Mieux, voir les images des différents artistes qui vous souhaitent la « Bienvenue au Togo »…humm ça fait du bien ! La dame invisible parle, soudain je me souviens, que je viens de Brazzaville pour Ndjamena et aussitôt je file embarquer.

Ensuite, cape sur le Nigeria ! De mon regard poète, je raffole de la virginité cosmique blanchâtre qui s’offre à moi. Emprisonnée entre les amas des alliages d’aluminium qui nous servent de bouclier contre cette vallée de nuage pourtant époustouflant, je me contente de filmer l’innocence du Ciel. 2H de vol, le Nigeria me laisse sur ma faim. Car là encore, je dois rester assise sur mon siège. Le temps d’un embarquement, je remarque un regard insistant qui me désarme le temps d’un « que voulez vous boire madame ? » Je rigole au fond de moi, et garde mes pensées sur terre. Bref, revenant dans les airs, entre les décollages et atterrissages je savoure quelques pages d’un livre que j’ai piqué à un ami. Je suis une voleuse professionnelle des bouquins du simple fait que je ne sais pas les rendre, lol! Je l’avoue. Entre les lignes de ce roman, et le chant poétique des rayons de soleil qui traverse mon visage, je griffonne quelques vers; quelques espoirs sur mon bloc note. L’encre coule comme si la force de la pesanteur en était complice. Mais j’écris pour avoir une mémoire, pour tuer l’anonymat. J’écris pour me souvenir et me projeter à cet instant précis. Le Soleil prend congé et le vacarme de la nuit nous envahi. J’aperçois au loin, la présence humaine, la civilisation. Je vois Ndjamena. Non, je vois le Festival International Ndjam s’Enflamme en Slam (FINES)! Mais mon téléphone n’est pas aussi pressé que moi, l’image n’est pas jolie jolie la nuit. Enfin, 18h35 atterrissage à l’aéroport international Hassan DJAMOUS… Sans le savoir nous étions dans le même vol qu’une Slam’sœur festivalière Fatine venue des Pays Bas via Dakar.

Nous sommes reçues avec tant d’amour par Papy, notre « Adam » Croquemort et le reste de l’équipe du FINES. Tous échangent et rigolent comme une vraie slamille. La grande slamille que nous sommes. Arrivée à l’hôtel, qu’est ce que je vois? Nom d’une plume bantu!

Kichichi mosusu lobi… etc…to be continue…

Slamicalement vôtre !

MARIUSCA la slameuse ; une slameuse congolaise au Tchad jet 1 ; 05-11-19 ; Ndjamena ; pour www.mariusca.com

 

6 Comments

  1. Rabi Kemati 6 novembre 2019 at 16 h 09 min - Reply

    Bonjour, comme si j’y étais avec toi trop cool bien des choses à toi! God bless you so much

  2. Zyzou 6 novembre 2019 at 16 h 51 min - Reply

    Bienvenue chez toi, au Tchad. Bon festival !

  3. Bibiche 7 novembre 2019 at 6 h 50 min - Reply

    Sublime

  4. Steph_Oas 8 novembre 2019 at 9 h 19 min - Reply

    De si beaux mots, un si beau site (j’adore les couleurs choisies). Félicitations à la team Mariusca et bonne continuation! <3

    • mariusca 18 novembre 2019 at 13 h 42 min - Reply

      Merci à vous de partager nos mots! Toute l’équipe vous en remercie !

  5. Hassan 8 novembre 2019 at 19 h 41 min - Reply

    Bravooo, belle plume a te lire , on vit le voyage, on vit le spectacle. Ta plume volera encore plus au dela du continent. Max de protection divine.

Leave A Comment